samedi 17 octobre 2015

Il faut aller vers une agriculture de l’émergence

Il faut moderniser l’agriculture en arrêtant les pratiques traditionnelles afin de pouvoir régler les problèmes de sécurité alimentaire, a fait savoir mercredi à Dakar Macoumba Diouf, directeur de l’horticulture.

L’agriculture traditionnelle était une agriculture de subsistance qu’il faut dépasser pour aller vers une agriculture d’émergence, a-t-il ajouté.
 Pour cela,  il faudra renforcer les capacités des producteurs, les aider à changer leurs façons de cultiver en modernisant leurs pratiques culturales avec des projets et programmes de diffusion à grande échelle des innovations technologiques a proposé M. Diouf, directeur de l’horticulture.

Il s’exprimait  en marge de la seconde édition du colloque 2015  axée sur le thème « l’Agriculture biologique et le développement viable des territoires de l’Acte III de la décentralisation »
Enregistrer un commentaire