mardi 22 juillet 2014

#Projet : Le Centre d’Incubation du Delta allie agriculture et TIC au service de l’emploi

Rencontre aujourd’hui avec Abdoulaye Diagne, entrepreneur et porteur du projet de centre d’Incubation du Delta (CIADELTA) : une émission de téléréalité pour promouvoir l’entrepreneuriat agricole et lutter contre le chômage des jeunes diplômés au Sénégal. Le CIADELTA est une plateforme d’accompagnement pour coacher et orienter les jeunes sénégalais sans formation vers les métiers de l’agriculture : les jeunes sélectionnés passeront ainsi 120 jours en immersion dans des entreprises agro-business de la vallée du fleuve Sénégal. Un projet ambitieux – couplé à un concept de télé-réalité – qui veut contribuer à sensibiliser aux métiers agricoles, alors que 60% des jeunes sénégalais seraient sans emploi, selon le gouvernement sénégalais.

Bonjour Abdoulaye, peux tu nous présenter ton projet ?

Ce projet d’incubation s’adresse aux jeunes chômeurs du Sénégal : l’idée est simple, nous étions dans la région du Delta depuis 2 ans à travers nos activités de consulting pour assister les entrepreneurs agribusiness. Nous nous sommes rendus compte sur place auprès des entrepreneurs agricoles que le secteur de l’agriculture au Sénégal et en particulier dans cette région du Delta révètait un potentiel énorme. Un vrai gisement de création d’emplois, seulement encore trop peu de jeunes sénégalais décident de se tourner vers ses métiers… Nous avons donc décidé de créer un centre d’incubation en partenariat avec des instituts de formation ainsi qu’avec des startups agricoles partenaires : pendant 4 mois, nous proposons aux jeunes porteurs de projet d’être formés, mentorés et accompagnés dans l’apprentissage d’un métier agricole très qualifé, et s’assurer un emploi durable.

Quelle est l’originalité de ce projet d’incubation agricole ?

A la fin de leur période de formation de 4 mois, nous allons lever des fonds pour les aider à lancer leur propre business, à travers une émission de téléréalité : le financement se fera via l’envoi des SMS. Une source de financement assez nouvelle ici, mais que nous estimons vraiment efficace. Egalement via du sponsoring et de la publicité. L’objectif est que chacun de ces jeunes puissent disposer d’une parcelle de 3 à 4 hectares dans le Delta. Nous pensons que ce concept de téléréalité peut permettre de sensibiliser la jeunesse sénégalaise sur les mérites des métiers agricoles – qui ne disposent pas toujours d’une très bonne image.

Quels sont vos besoins ?

Nous lançons une campagne de crowdfunding, et toutes les aides sont bienvenues. Nous sommes également à la recherche de mentors, et de partenariats auprès d’entreprises agricoles prêtes à nous aider à réaliser notre émission de téléréalité qui sera diffusé tous les mois sur une chaîne sénégalaise. Parmi nos parrains nous comptons notamment Gilles Babinet, qui appuie notre démarche, et nous sommes à la recherche d’autres soutiens prêt à relayer notre projet, afin d’en renforcer l’impact sur le terrain.

Source : TechAfrique,
Enregistrer un commentaire