mercredi 14 mai 2014

Appui aux politiques agricoles du gouvernement sénégalais : Ursus investit 150 millions de dollars pour la construction d’une chaine de montage de tracteurs

Le processus d’implantation de la chaîne de montage de tracteurs au Sénégal évolue « très bien ». En séjour au Sénégal, les responsables d’Ursus (producteur et vendeur d’équipements agricoles) ont été reçus par le Ministre de l’industrie et des mines, en compagnie des autorités du secteur agricole sénégalais.
En effet après la rencontre de Varsovie, Andrzej Zarajczyk Président de POLMOT et Directeur Général d’URSUS, Wojciech Zachorouski, Directeur commercial d’URSUS, Duriusz Gorecki Directeur Général de SOFNET et Roda Fawaz Directeur Général d’Ursus Afrique, ont eu une deuxième entrevue avec Ali N'gouille N'diaye ce mardi, dans les locaux de son ministère à Dakar. Les représentants du géant polonais amenés par Madame Pauline Seck Faye Directrice Générale de l’Agence de communication de marketing et d’intermédiation OFBD, se sont dits satisfaits à l’issue des échanges avec les autorités sénégalaises.

Et à en croire Mr. Fawaz, le processus de recherche de financement, avance bien et l’usine ne devrait pas tarder à voir le jour. La réunion entre dans le cadre des études préalables et de la recherche de financement et a été une étape incontournable dans la mise en place du projet. Sachant que l’agriculture est un secteur primordial pour l’économie de tous les pays de l’Afrique en général, Ursus a voulu venir au Sénégal, pour aider notre pays à disposer de sa propre chaîne de montage de tracteurs. Car avec cette grande œuvre, le Sénégal, selon le représentant d’Ursus en Afrique, n’aura plus besoin d’aller importer des équipements agricoles et les paysans auront à côté d’eux, leur usine avec tout le matériel qu’il leur faudra.

« C’est pour cette raison que nous avons décidé de venir ici avec un investissement de 150 millions de dollars pour appuyer le gouvernement sénégalais dans ses politiques agricoles », a indiqué M. Fawaz. Première usine de ce groupe en Afrique de l’Ouest, celle du Sénégal va produire environ 500 à 600 tracteurs de différents chevaux. Quantité énorme qui permettra à ce pays, d’utiliser non seulement des équipements agricoles de qualité pour son agriculture qui tend vers la mécanisation, mais aussi et surtout d’exporter vers d’autres pays africains son surplus. Le projet participera dans un autre registre, au renforcement de la formation des techniciens du secteur et à la création d’emplois avec une forte main d’œuvre. Il importe enfin de signaler que l’Apix, le Ministère de l’agriculture, la DPME et la direction de l’équipement rural ont été représentés à cette réunion.
Source: Dakar Actu
Enregistrer un commentaire