lundi 8 juillet 2013

Semences et intrants : 5.785 tonnes mises en place à Kolda


La mise en place des semences et des intrants dans la région de Kolda a connu une amélioration, atteignant 5.785 tonnes cette semaine, contre 5. 659 tonnes la semaine précédente, indique la direction régionale du développement rural (DRDR) dans un rapport réalisé, dans la période du 28 juin au 4 juillet.
La quantité mise en place a ainsi augmenté de 99 tonnes entre les deux semaines, soit 16 % en valeur relative, ce qui porte le taux de mise en place des semences et des intrants de 93,4% à 95,0%.

Le document signale que, concernant les semences, les quantités vendues ont légèrement évolué. Il ajoute que le taux de vente, qui était de 42,54 % la semaine précédente, s’est hissée à 60,6 %.

"Cette augmentation du taux de cession des semences au niveau régional est due à l’espoir qui est né du retour des pluies après une très longue pause, du 11 au 30 juin’’, explique Abdou Seydi de la DRDR de Kolda.

Il indique que c’est le département de Vélingara qui enregistre le taux le plus élevé avec 65,3%, suivi de Médina Yoro Foulah avec 63,3 %.

Le département de Kolda a le taux de vente le plus faible de la région. Cette réalité est illustrée par l’arrondissement de Dioulacolon, avec 12% à Dar Salam Thierno, 13% à Médina Alpha Sadou, 16% à Talto Diéga et 21% à Saré Yoba Diéga.

"Cependant, quand nous visitons le département de Vélingara, nous constatons que le point de Sinthiang Koundara, malgré une mise en place de 100%, n’a vendu que 7 tonnes (10% de taux de vente), alors que les années antérieures, ce point était l’un des plus actifs de la région’’, a relevé M. Seydi.

‘’Nous espérons qu’avec le retour des pluies, ces taux connaîtront une progression appréciable d’ici le 15 juillet’’, a-t-il ajouté.

Pour le maïs local, si le taux de mise en place n’a pas évolué, les ventes, par contre, ont progressé, passant de 56,5 à 159 tonnes, soit 67,65 %. ‘’Pour le mil, nous sommes à 84 % de mise en place et la vente est passée de 41,5 tonnes à 52,3 tonnes. Pour le riz, la mise en place est passée de 41,5 tonnes à 147 tonnes, soit une progression de 106 tonnes au cours de la semaine’’, a-t-il signalé.

Concernant le niébé, la totalité du quota de 50 tonnes a été mise en place, mais les
ventes demeurent encore très faibles. Cependant, le placement des semences de fonio et de sésame n’est pas encore effectif.

Pour l’engrais 6-20-10, les mises en place sont passées de 2. 764 tonnes à 2. 931 tonnes, soit une progression de 167 tonnes. Le taux de mise en place est de 90,1 %.

S’agissant de l’engrais 15-10-10, la mise en place n’a pas du tout évolué, alors que la vente reste ‘’très timide’’ avec sept tonnes environ.

Si la mise en place est de 100 % pour le triple 15, les ventes par contre sont très faibles, faiblesse imputable à la pause pluviométrique qui a entraine le ralentissement des semis de maïs et de riz au niveau de la région, fait observer la DRDR dans son rapport.

Concernant l’urée, il n’ya pratiquement pas eu d’évolution, constate le document, soulignant que les taux de mise en place des engrais sont assez corrects : 89,0 % pour le 6-20-10, 15, 54% pour le 15-10-10 et 91,66 % pour l’urée. Les ventes demeurent cependant très faibles, si l’on en croit la DRDR.

MG/ASG
Enregistrer un commentaire