lundi 8 juillet 2013

Matam : la FAO au chevet des agro-pasteurs victimes d'inondations

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) met en oeuvre un projet d’assistance destiné aux agro-pasteurs de la région de Matam affectés par les inondations.
Les orientations du projet ont fait l'objet dimanche d'un atelier d’information et de partage au Centre de formation professionnelle de la capitale régionale. L'objectif de la rencontre est de "restaurer, en urgence, les capacités productives des agro-pasteurs affectés par les inondations, la baisse des productions agricoles et fourragères de la campagne 2012/13 au Sénégal’’, explique-t-on.

Venu représenter la FAO, Harouna Soumaré a déclaré que le projet ORO/SEN/SEN/301/CHA vise à assister les ménages agro-pasteurs vulnérables sur le plan alimentaire, à les aider à restaurer leurs capacités productives et à protéger leurs moyens d’existence pour qu’ils puissent faire face à la malnutrition aiguë st sévère observée dans ces certaines parties de la région.

‘’Pour conduire les activités du projet, un accord va être signé entre la FAO et le ministère de l’Agriculture et de l’Equipement rural pour la réception, la distribution, l’appui-conseil, le suivi-évaluation des activités et aussi la supervision du projet’’, a-t-il indiqué.

C’est ainsi que ‘’la FAO va distribuer du riz, du mil, du niébé, du sorgho, des semences, de l’engrais, de l’urée […], parce que, au cours de l’hivernage, les familles [concernées] ont été victimes de l’inondation’’, a-t-il expliqué.

"Des centaines périmètres de la région ont été détruits par cette calomnie naturelle. Il s’y ajoute que beaucoup d’éleveurs ont perdu leur bétail’’, a-t-il poursuivi.

‘’La sélection sera faite par les autorités locales et administratives qui vont ainsi [retenir] les véritables victimes concernées par cette aide’’, a-t-il indiqué.

D'une durée de six mois, le projet sera mis en oeuvre entre les mois de juin et novembre 2013.
MMT/ASG 
aps
Enregistrer un commentaire