vendredi 5 juillet 2013

La filière manioc assure "une importante activité économique" à ses acteurs

La filière manioc assure "une importante activité économique" aux producteurs et aux femmes transformatrices, a souligné jeudi à Taïba Ndiaye (ouest) le secrétaire permanent de la Stratégie de croissance accélérée (SCA), Ibrahima Wade.
La Direction de l’agriculture, les chambres de commerce et le secrétariat permanent de la SCA travaillent ensemble à la relance de la filière manioc, selon M. Wade qui visitait des périmètres agricoles à Chérif Lô, Pire, Méouane et Taïba Ndiaye, dans la région de Thiès.

Selon lui, les structures engagées dans le projet de relance du manioc veillent à la "cohérence des démarches" entreprises de part et d'autre. "Le manque d’organisation au sein de cette filière sera corrigé" et les "véritables acteurs" identifiés, a-t-il dit.

Ibrahima Wade a salué l'initiative de la "Bourse de manioc" lancée à Pire, soulignant qu'elle facilite la commercialisation de la production dans le pays.
BD/ESF 
aps
Enregistrer un commentaire