samedi 29 juin 2013

Thiès : des spécialistes demandent l’application des lois sur les pesticides

Les participants de l’atelier de partage des textes communautaires sur les pesticides et autres aspects phytosanitaires et qualité des produits agricoles ont, au terme de leurs travaux, mercredi, formulé plusieurs recommandations, parmi lesquelles l'application des textes réglementaires sur les pesticides.
Parmi ces recommandations, il y a aussi la fortification des structures de la direction de la protection des végétaux (DPV) au niveau régional et la subvention des équipements de protection individuelle (EPI) par l’Etat.
Ils ont également demandé ‘’le respect des normes d’utilisation des pesticides et de la législation et de faire un lobbying auprès des producteurs et revendeurs, tout en les impliquant dans les activités de sensibilisation''.
Les participants de l’atelier de Thiès, soulignent également la nécessité de mettre à la disposition des producteurs et revendeurs, la liste des produits homologués et prohibés, tout en vulgarisant les textes réglementaires par les DRDR par la distribution de supports de communication.
Lors de l’ouverture de l’atelier, le directeur de la protection des végétaux, Mbargou Lô, a appelé les acteurs à promouvoir les bonnes pratiques phytosanitaires pour relever le défi de l’autosuffisance alimentaire.
'’L’utilisation des pesticides et des engrais chimiques présentent un danger certain quant les bonnes pratiques ne sont pas observées’’, a dit M Lô,
Selon lui, le partenariat initié par la DPV et WAAPP a pour objectif d’assurer ‘’l’autosuffisance alimentaire par la promotion d’une agriculture productive, saine et durable et qui prend en compte la gestion de l’environnement et des ressources’’.
Le but de l’atelier de Thiès est un partage, entre les acteurs, des textes communautaires qui régissent les pesticides et autres aspects phytosanitaires et qualité des produits agricoles, a encore relevé Mbargou Lô.

BD/AD
APS
Enregistrer un commentaire