samedi 29 juin 2013

Retombées de la visite du président OBAMA : Les Etats-Unis vont financer l’agriculture et les infrastructures

« Disso » (concertations), « gno far !» (on est ensemble), « Dieuredieuf » (merci), un clin d’œil au sport national sénégalais, la lutte. Le président des Etats-Unis, Barack Obama a cité quelques facettes de la culture et des expressions sénégalaises. Une manière d’exprimer sa satisfaction d’être l’hôte du pays de la Téranga pendant 48 heures. Il a dit que les Usa vont construire des infrastructures routières et accompagner l’agriculture au Sénégal. M. Obama a remercié les Sénégalais pour l’accueil qui lui a été réservé. Il a promis d’étudier les modalités de reconduction de l’Agoa, cette disposition qui permet aux opérateurs économiques sénégalais d’exporter leurs produits aux Usa sans payer des taxes.
« Je vais chercher des modalités de reconduction et d’amélioration de l’Agoa, la Loi sur le développement des opportunités en Afrique pour accompagner davantage le commerce et l’emploi entre les deux pays », a déclaré, hier, le président des Etats-Unis, Barack Obama. C’était lors de la conférence de presse qu’il co-animait avec le président, Macky Sall au Palais de la République. Le président Obama, visiblement satisfait de l’accueil populaire que les Sénégalais lui ont réservé devant les grilles du Palais, la cathédrale de Dakar, le Théâtre Daniel Sorano, a souligné que son pays veut renforcer ses relations avec le pays de la Téranga. « Nous voulons être votre partenaire pour les années à venir pour montrer que la démocratie donne lieu à des progrès », a-t-il dit devant plus d’une centaine de journalistes africains et occidentaux.

Etude pour la reconduction de l’agoa
Barack Obama a révélé avoir parlé avec le président Sall de la nécessité pour Dakar et Washington d’augmenter leur volume de commerce afin de faciliter l’investissement mutuel. Il a dit avoir demandé à son conseiller en commerce de finaliser un nouvel accord d’investissement avec la Cedeao. « La croissance doit, à terme, toucher davantage de populations. Nous pensons qu’il va s’agir d’un développement vaste pour tout le monde », s’est-il empressé de préciser. Le président des Etats-Unis a exprimé sa fierté d’être au Sénégal dans le cadre du 50ème anniversaire du Corps de la Paix. « Les Etats-Unis vont demeurer l’un des partenaires les plus forts du Sénégal dans ce domaine. Nous allons construire de nouvelles routes, des ponts pour que les marchands puissent écouler leurs marchandises, pour qu’il y ait davantage de manuels scolaires, de connectivité Internet afin que les enfants puissent apprendre », a-t-il souligné. M. Obama a également dit que les Usa vont soutenir le secteur agricole au Sénégal. « Vu que la plupart des gens au Sénégal et en Afrique travaille dans l’agriculture, nous allons aider les agriculteurs à développer de nouvelles semences pour augmenter les rendements », a-t-il déclaré. M. Obama a poursuivi : « à mesure que le président Sall entame une réforme foncière, nous allons augmenter cette affluence pour la sécurité alimentaire ».
Babacar DIONE
le soleil
Enregistrer un commentaire