mercredi 5 juin 2013

Filière mangue : le CONGAD pour des investigations sur une concurrence déloyale présumée

Le Conseil national des organisations non gouvernementales d’appui au développement du Sénégal (CONGAD) invite les pouvoirs publics sénégalais à mener des investigations sur des soupçons de concurrence déloyale pesant sur une société étrangère installée à Thiès (ouest) où elle opère dans la transformation de fruits.
Le CONGAD signale dans un communiqué avoir été récemment ‘’alerté’’ par des exportateurs sénégalais de mangues au sujet d’une ‘’menace qui pèse sur leur filière’’, en rapport avec ‘’une concurrence jugée déloyale de la part d’une filiale ghanéenne de la société Blue Sky, spécialisée dans la transformation de fruits’’.
"Installée dans la Communauté rurale de NottoGouyeDiama (Région de Thiès), Blue Sky aurait affiché à ses débuts, l’intention saine d’acheter auprès des producteurs les écarts de tri des mangues, après sélection par les exportateurs de celles aptes à l’exportation, pour les transformer et en faire du jus’’, selon le CONGAD.
Mais, ‘’Blue Sky n’attend plus cette opération de tri et démarre sa collecte en même temps qu’eux, n’hésitant plus à acheter les espèces destinées à l’exportation’’, ajoute-t-il, citant des acteurs sénégalais membres du Regroupement des exportateurs de mangues.
Ainsi, rapporte encore le communiqué, dénoncent-ils ‘’cette situation, qui, de leur point de vue, entraînera une raréfaction des mangues destinées à l’exportation’’. Ils ont dans le même temps ‘’tenu à alerter les organisations de la Société civile (OSC), à travers le CONGAD, pour que (ces) soucis soient portés à la connaissance des autorités étatiques, aux partenaires au développement, à l’opinion nationale et internationale’’.
‘’A cet effet, poursuit le communiqué du CONGAD, les exportateurs comptent organiser le 8 juin 2013, à partir de 9h 30, une journée de d’échange et de réflexion, en vue d’une meilleure organisation de la filière d’exportation des mangues produites au Sénégal’’.
‘’Considérant l’importance de cette filière dans notre économie et la menace décrite par les exportateurs, le Conseil d’administration du CONGAD félicite et encourage les acteurs de la filière dans leurs démarches citoyennes d’alerte, de concertation et d’unité d’actions’’, indique la même source.
‘’Le Conseil d’administration du CONGAD compte mener les investigations nécessaires dans les plus brefs délais et invite les autorités nationales à faire autant, en vue de clarifier cette situation’’, conclut-elle.
Citant des statistiques de la campagne d’exportation 2010-2011, le CONGAD note que ‘’le volume des exportations sénégalaises de mangues a atteint 7.950 tonnes dont 5.755 tonnes exportées vers l’Union européenne, soit un niveau équivalent à 2008 et 2009, et une forte augmentation de 119 % par rapport à 2010’’.
‘’Ces performances se sont accrues lors de la campagne 2011-2012, pour atteindre 8700 tonnes’’, signale cette organisation, en précisant que des études récentes indiquent aussi que la filière mangue emploie quelque 20.600 personnes parmi lesquelles 10.550 femmes, soit 44,70 % de l’effectif.

BK/OID
APS
Enregistrer un commentaire