samedi 6 avril 2013

Fatick : pose de la première pierre d'un complexe avicole devant générer 300 emplois directs

Le complexe avicole ''A Tiek Sinig'' de Fatick ambitionne de créer durant les cinq prochaines années plus de 300 emplois directs en plus des emplois supplémentaires, a indiqué, mercredi, son gérant Vladimir krivoch.
‘’Nous avons de grands projets pour le développement de la ville de Fatick ainsi que pour sa région’’, a dit M. Krivoch, lors de la cérémonie officielle de pose de la première pierre de l'unité industrielle du complexe avicole de Fatick.
‘’La réalisation de ce projet permettra de parvenir aux buts nobles : ceux de nourrir l’homme, lutter contre la pauvreté, le sous-emploi et le chômage’’, a-t-il ajouté en présence des représentants de l’entreprise russe ‘’Akashevo’’, d’officiels dont l’ambassadeur de Russie au Sénégal, du ministre des Sports Mbagnick Ndiaye, du maire de la commune de Fatick, des autorités administratives et des populations.
Il a précisé que l’installation d’un complexe avicole, spécialisé en produits dérivés de la volaille à Fatick, n’a pas pour but de ‘’concurrencer’’ la filière avicole nationale, ni à l’étouffer. Selon lui, ‘’il est destiné plutôt à renforcer ce secteur par l’apport d’une technologie de pointe à même de contribuer à l’industrialisation de la région’’.
‘’Ces investissements peuvent impulser un développement rapide de l’économie, ainsi que la création des emplois’’, a encore dit M. Krivoch, indiquant que les travaux vont s’effectuer en trois étapes avec la première étape qui démarre en mai pour une durée de 24 mois.
Le coût global des réalisations s’évalue à plus de 74 milliards de francs CFA, selon un document remis à la presse.
‘’Les réalisations comprennent, dans un premier temps, l’installation d’un atelier de transformation de la volaille, ensuite d’un atelier de production d’une capacité de 18.000 tonnes par an et en dernier lieu la mise sur-pied d’un atelier de production’’, ajoute le texte.
Associé de l’entreprise russe ‘’Akashevo’’ dans la réalisation du complexe avicole, le maire de la commune de Fatick, Matar Bâ, s’est réjoui de l’envergure du projet qui, a-t-il dit, est ''important'' pour la collectivité locale, mais aussi pour le Sénégal.
‘’Ce projet permet à la collectivité de participer pleinement à la politique du gouvernement sénégalais dans sa lutte contre la pauvreté mais aussi contre la malnutrition’’, a ajouté le maire qui a précisé que le conseil municipal a octroyé 25 hectares au complexe avicole.
AB/AD

Enregistrer un commentaire