samedi 6 avril 2013

Vers une dépense de 42 milliards en achat de matériels agricoles au Sénégal

 Le gouvernement sénégalais travaille à l’avènement d’une révolution agricole et, pour ce faire, il va dégager une enveloppe de 42,5 milliards FCFA pour l’acquisition de matériels agricoles, a dit le président Macky Sall, se félicitant du bon déroulement de la campagne agricole, marquée notamment par l’augmentation du kilogramme d’arachide passé de 190 à 250 FCFA.
''Avec son important potentiel en matière d'agriculture, d'élevage et de pêche, le monde rural est un puissant générateur d'activités économiques et d'emplois, pour autant qu'il soit adéquatement équipé et encadré. Et c'est à cette révolution agricole que le Gouvernement travaille au quotidien. Ainsi, l'acquisition de nouveaux matériels pour l'agriculture et l'élevage, que j'avais annoncée dans mon message du Nouvel an, est en bonne voie. Le pour un montant de 42,5 milliards de FCFA'', a dit le président Sall.
S'adressant à la Nation, mercredi soir, à la veille du 53-ème anniversaire de l'indépendance du Sénégal, il a ajouté que son régime mènera les consultations nécessaires avec les acteurs concernés en vue de définir les modalités d'accès à ces équipements.
Selon lui, pour donner un nouvel élan aux producteurs, l'Etat a intégralement payé les dettes héritées des deux précédentes campagnes agricoles, pour un total de 13 milliards de FCFA.
‘'La mise en place des Pôles agro pastoraux, qui porteront la dynamique de notre Révolution agricole, fera prochainement l'objet d'un Conseil Présidentiel sur l'Agriculture et la sécurité alimentaire'', a indiqué Macky Sall, soulignant que le programme de 33.000 branchements sociaux en milieu urbain et d'installation de 75 forages en zone rurale se poursuit.
‘'En même temps, a préconisé le chef de l'Etat, nous devons accélérer l'interconnexion du pays et le désenclavement de certaines zones pour améliorer le mouvement des personnes et des biens. Sur l'ensemble du territoire national, 17 projets d'infrastructures routières et autres ouvrages, notamment des ponts, seront livrés au cours de l'année''.
Sur la question de l'emploi, M. Sall a soutenu que d'autres projets, à forte intensité de main d'œuvre, dont ceux du Millénium Challenge Corporation, et des pistes rurales, sont à différentes phases de réalisation.
‘'Nos efforts portent également sur le règlement durable de la question de l'énergie. En effet, notre système de production et de distribution d'électricité reste trop cher pour l'Etat et les consommateurs. Le coût du kilowatt/heure varie actuellement entre 170 à 190 FCFA. Nous voulons le ramener à un prix variant entre 60 et 80 FCFA maximum'', a affirmé Macky Sall.
L'objectif du gouvernement, selon lui, est d'accroitre la production d'électricité par l'installation de centrales moins coûteuses, qui fonctionnent au gaz, au charbon et au solaire.
‘'Le premier Accord pour l'implantation prochaine d'une centrale solaire à Tambacounda a déjà été signé. Un autre Accord suivra au cours de ce mois d'avril. Il concerne un vaste programme de 71.000 lampadaires pour l'éclairage au solaire de voies et édifices publics à travers le territoire national. En même temps, le programme d'électrification de 373 villages se poursuit'', a conclu le président de la République.
Source : | APANEWS
Enregistrer un commentaire