lundi 10 décembre 2012

Un ingénieur préconise la construction d’ouvrages de conservation des eaux de pluie


L’ingénieur des eaux et forêts Mamadou Guissé a préconisé lundi une gestion rationnelle des ressources hydriques du pays par la construction d’ouvrages de conservation des eaux de pluie. 
 ''On a des galeries, il faut les aménager pour les revitaliser et les récupérer, pour en faire des conduits naturels des eaux de pluie'', a dit M. Guissé lors des activités menées par le ministère de l’Agriculture et de l’Equipement rural, à l'occasion de la 21ème Foire internationale de Dakar (FIDAK). 
 Il animait un panel sur ''la dégradation des ressources naturelles et ses effets : quelques statistiques''. Le Centre international pour le commerce extérieur du Sénégal (CICES), organisateur de la FIDAK 2012, a dédié la journée de lundi au ministère de l'Agriculture et de l'Equipement rural. 
 Le Sénégal a plus d’eau que certains pays développés, dont l’Espagne et Israël, qui ''gèrent le peu qu’ils ont, tandis que nous perdons beaucoup de quantité de ces eaux de pluie'', a signalé Mamadou Guissé, chef de la Division fertilité et restauration des sols à l’Institut national de pédologie (INP). 
 Par des ''techniques simples'', il est possible d'aménager et de revitaliser les bassins de rétention des eaux de pluie et les galeries, selon M. Guissé. 
 La dégradation des ressources naturelles au Sénégal est telle que si l’on n’y prend garde, elle peut entrainer des ''conséquences désastreuses'' sur les conditions de vie des populations, a-t-il averti. 
 Il esttime que la raréfaction des ressources en eau, des végétaux (forêts), de la faune (le cheptel et les animaux sauvages) et des terres (sols) est préoccupante et demande une synergie de l’ensemble des acteurs.
 ''Les ressources naturelles demeurent rares. Il faut agir en collaboration entre les structures techniques et faire preuve de beaucoup d'interaction entre le ministère de l'Agriculture et de l'Equipement rural et celui de l'Elevage'', a-t-il suggéré. 
 La FIDAK 2012, ouverte le 29 novembre, prend fin mercredi. 

 BS/ESF
APS
Enregistrer un commentaire