mardi 18 décembre 2012

Saint-Louis : le préfet salue l'intégration du genre dans les projets du MCA


Le préfet de Saint-Louis, Serigne Mbaye, s’est félicité lundi de l’intégration du genre dans les projets financés par le Millénium Challenge Account (MCA-Sénégal) dans la vallée du fleuve Sénégal (Nord), estimant que cette transposition permet de prendre en compte toutes les composantes de la population.
 ‘’L’intégration de la question genre permet de ne pas laisser en rade une composante de la population du fait même de son genre’’, a dit M. Mbaye, à l’ouverture d’un atelier de partage du plan d’intégration social et genre et les indicateurs de suivi genre, organisé par le MCA-Sénégal.
 Ce compact, financé par le gouvernement américain, accorde une importance capitale au genre et à la société civile, a assuré M. Mbaye se basant sur une expérience vécue à Rufisque où il a eu, dans le passé, à diriger un comité de suivi du genre.
 ‘’Par trois fois, les responsables du MCA m’avaient renvoyé la liste composant les membres de ce comité me demandant d’intégrer plus de femmes et d’éléments de la société civile’’, se rappelle M. Mbaye.
 Le préfet, qui soutient que le MCA déroule des projets au bénéfice exclusif des populations, a salué l’approche participative consistant à toujours revenir vers les bénéficiaires pour recueillir leur avis sur l’ensemble de la procédure avant toute prise de décision.
 Le choix de l’expertise nationale pour dérouler cette enquête sociologique auprès des populations sur le degré d’implication des femmes dans la vallée est également bien apprécié par le préfet qui loue la qualité des travaux menés par le Laboratoire genre de l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD).
 La directrice dudit laboratoire, Fatou Sow Sarr, a estimé que cette enquête va contribuer à la production de connaissances sur la question genre tout en mesurant les disparités entre hommes et femmes dans les zones ciblées.
 Cette enquête va permettre ainsi de réparer les inégalités notées, a estimé la sociologue qui s’attend à une mise en commun des différentes expériences et à une synergie des actions qui va au-delà des projets de la zone du MCA.
 Ce travail a comme base toutes les lois votées au Sénégal et des directives du Millenium Challenge Corporation (MCC) sur le genre, a dit le directeur adjoint du MCA-Sénégal, Modou Ndiaye, qui a signé une convention avec le laboratoire genre en ce sens.
APS
Enregistrer un commentaire