vendredi 30 novembre 2012

Campagne d’information sur le PDIDAS, à partir de samedi


  Une campagne d’information sur le Projet de développement inclusif et durable de l’agrobusiness du Sénégal (PDIDAS) aura lieu dans 41 villages du 1er au 12 décembre, annonce le ministère de l’Agriculture et Equipement rural.
 Dans un communiqué transmis à l’APS, vendredi, le département de l’Agriculture rappelle le gouvernement ‘’est dans une phase de préparation’’ du PDIDAS.
 ‘’Ce projet agricole, explique la même source, a pour objectif la mise en valeur de 10 000 hectares, répartis en une vingtaine de blocs irrigués dans 41 villages de 9 communautés rurales, pour la promotion de l’agriculture familiale et l’agrobusiness’’.
 Une équipe comprenant des représentants de plusieurs ministères (Agriculture et Equipement rural, Environnement et Développement durable, Collectivités locales et Aménagement du territoire, etc.) se rendra dans les villages cibles.
 L’objectif de ces consultations est de ‘’permettre aux populations, dans les prochaines semaines, d’informer l’Etat sur leur appréciation du projet’’, mentionne le ministère de l’Agriculture et de l’Equipement rural.
 Des organisations sont invitées à assister à ces consultations en qualité d’observateurs, en vue de donner leur appréciation sur ces consultations, assure le communiqué. Il s’agit du CNCR, du CONGAD, de l’ASPRODEB, du Frum Civil, d’Oxfam, ENDA-PRONAT, entre autres.
 Le communiqué rappelle que le PDIDAS est un projet du gouvernement du Sénégal avec l’appui de la Banque mondiale visant à ‘’développer l’emploi et les filières agricoles dans les zones du Ngalam et du Lac de Guiers’’.
 Au total, ‘’le projet financera la mise en valeur de 10 000 hectares de terres dans le cadre de partenariats entre les Communautés Rurales et des investisseurs de référence susceptibles de développer de nouvelles filières compétitives en collaboration avec les producteurs’’.
 Le PDIDAS vise à ‘’promouvoir un modèle d’utilisation des terres disponibles qui bénéficiera autant aux exploitants locaux qu’aux investisseurs privés’’.
 Parmi les bénéfices attendus : une augmentation des revenus pour les producteurs du fait d’un accès facile aux terres aménagées, aux innovations technologiques respectueuses de l’environnement, au financement et à des marchés porteurs.
 Le projet vise aussi la création d’emplois directs et indirects notamment pour les femmes et les jeunes et une augmentation des ressources des Communautés rurales avec le paiement d’une redevance annuelle par les investisseurs.
 OID/AD
APS
Enregistrer un commentaire