jeudi 18 octobre 2012

Journée mondiale de l'alimentation : Benoît Sambou annonce la reprise de la production d'engrais



Le ministre de l'agriculture a annoncé, hier, lors de la célébration de la Journée mondiale de l’alimentation, organisée à Pambal, dans le département de Tivaouane, que le gouvernement va relancer la production d'engrais au Sénégal.
« L'hivernage dernier, le Sénégal a eu à débloquer 8 milliards de FCfa pour importer 85.000 tonnes d'engrais là où le pays avait besoin de 150.000 tonnes, pour une enveloppe de 36 milliards de FCfa, pour accompagner la production agricole », indique Benoît Sambou, ministre de l'Agriculture du Sénégal.
Ce fut, hier, lors de la cérémonie de la Journée mondiale de l'alimentation, célébrée à Pambal, une communauté rurale du département de Tivaouane.
C'est pourquoi, il a annoncé l'engagement du gouvernement d’opter pour la relance des usines de production d'engrais au Sénégal, tout en invitant les partenaires privés qui le désirent de venir s'installer dans notre pays. « Sachant que pour assurer une bonne production, il faut des semences certifiées, du matériel agricole au point et de l'engrais adaptés aux sols, nous saluons la démarche du Réseau des organisations paysannes et pastorales du Sénégal (Resopp) qui a misé sur les coopératives agricoles pour bâtir un modèle solide », note-t-il.
Pour lui, l'entreprise coopérative est un modèle de pertinence dans la quête de la sécurité alimentaire. « Pour développer notre agriculture, des échanges sincères et féconds avec les organisations de producteurs, les services techniques de l'Etat, la société civile et les partenaires au développement sont salutaires », fait savoir le ministre de l’Agriculture.
Sans doute séduit par la visite, à Mont Rolland (Thiès), d'une antenne villageoise du Resopp où l'amélioration de l'aviculture locale, par le métissage avec la race bleu d'Hollande, est en train d'apporter de la plus-value aux acteurs, d'un périmètre de démultiplication de semences certifiées de niébé "mélakh" et d'une autre expérimentale du mil sorgho au village de Lofé, mais aussi d'arachide à Pambal, le ministre de l'Agriculture a magnifié le rôle avant-gardiste de la région de Thiès dans l'organisation du paysannat sénégalais. Revenant sur le thème retenu, à savoir : « Les coopératives agricoles nourrissent le monde », Benoît Sambou a rendu un vibrant hommage au Resopp, parrain de cette journée qui a su fédérer les énergies de ses membres et tisser un faisceau de villages en passant par la communauté rurale pour aboutir au département avec un accompagnement d'un système de micro finances adapté aux besoins des producteurs.
En visitant le stand de l'exposition du Resopp à Pambal, le ministre a pu se rendre compte de la présence du réseau dans le secteur agricole, maraîcher, du micro jardinage, de la transformation des céréales locales, de l'aviculture, de l'élevage bovin et ovin, mais aussi de la transformation des produits halieutiques, notamment des fruits de mer. Les responsables du Resopp ont salué l’appui de leurs partenaires et invité le gouvernement du Sénégal à aider le monde paysan dans le rééquipement en matériel agricole.
Pour l’instant, le Resopp a réussi à concilier les objectifs économiques et sociaux de ses membres et entend rester dans ce sillage et tirer toutes les autres organisations paysannes qui le souhaitent dans cette dynamique qui constituent, selon les spécialistes de l’approche coopérative, la seule voie du succès.

Mbaye BA
Le soleil
Enregistrer un commentaire