vendredi 30 septembre 2016

Bientôt une Chambre d’agriculture pour le développement rural

Pour mieux porter le développement rural, l’État travaille à la création d’une Chambres d’agriculture du Sénégal (CAS). C’est ce qu’à annoncé le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Papa Abdoulaye Seck, le weekend dernier à Saly Portudal, en marge d’un atelier de synthèse des contributions régionales et de proposition d’axes d’orientation des projets de textes législatifs et réglementaires.

Cette future chambre d’agriculture s’inscrit dans le cadre de la volonté des autorités du Sénégal de construire une nouvelle agriculture, conformément à la vision stratégique du Plan Sénégal Emergent (PSE).
Selon le ministre de l’agriculture, « on ne peut pas construire une nouvelle agriculture sans l’émergence de nouveaux acteurs qui doivent être mieux formés, mieux informés et mieux organisés, à qui on offre un cadre permettant une mutualisation des moyens, des efforts et des intelligences, en vue de d’optimiser les performances du secteur agricole sénégalais ».
L’union nationale des chambres de commerce, d’industrie et d’agriculture du Sénégal (UNCCIAS) approuve cette volonté de l’État de créer cette CAS mais appelle les autorités à associer tous les acteurs agricoles. « Qu’aujourd’hui que nous savons que le gouvernement veut créer cette chambre dans le but de renforcer le secteur agricole, tout le monde est maintenant d’accord. Mais, il faut y associer les vrais acteurs agricoles », a dit Serigne Mboup, Président de l’UNCCIAS.
Enregistrer un commentaire