lundi 28 juillet 2014

Le FNRAA mise sur la technologie pour améliorer la productivité agricole

Le Fonds national de recherches agricoles et agro-alimentaires (FNRAA) veut améliorer la productivité agricole au Sénégal, par la diffusion des innovations technologiques dans l'agriculture et l'agroalimentaire, a indiqué mercredi à Dakar son coordinateur scientifique, Dr Samba Sall.
"On veut avoir un impact sur la croissance agricole au Sénégal. Pour y arriver, il faut faire de sorte que les technologies soient utilisées par une large gamme de producteurs", a dit M. Sall en marge d’un atelier sur "les mécanismes de diffusion à grande échelle des technologies".
C'est pour atteindre cet objectif que le FNRAA a mis au point des variétés de sorgho, de haricot et de mil fortement rentables, à travers le Projet de productivité agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO).
Le PPAAO est mis en œuvre dans les pays de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO).
"On veut que ces technologies soient adoptées et utilisées par les producteurs, afin que soit relevé le niveau de productivité des céréales au Sénégal", a expliqué M. Sall.
Selon lui, le PPAAO, soutenu financièrement par la Banque mondiale (BM), est un projet à dérouler en deux phases.
"La première phase consiste à la mise en œuvre des technologies. Nous avons mis au point 14 technologies. Et nous avons commencé la diffusion de 70 technologies qui existaient avant le PPAAO, mais étaient restées dans les tiroirs", a expliqué le coordonnateur scientifique du FNRAA.
La seconde phase du projet consistera à mettre l’accent sur la diffusion à grande échelle des technologies.
Le directeur du FNRAA, Dr Pape Sall, annonce "la mise en place de mécanismes efficaces de concertation entre les acteurs de l'agriculture, dans le but d'arriver à des synergies et des complémentarités, de la demande de technologies jusqu’à leur diffusion à grande échelle".
La représentante de la BM à l'atelier, Aïcha Ndèye Niane, estime que ce projet peut, s'il est mis en œuvre avec "efficacité", permettre d'améliorer la productivité agricole sénégalaise.
BHC/ESF 
Source APS
Enregistrer un commentaire