jeudi 4 juillet 2013

Une campagne d'évaluation du programme manioc démarre jeudi

Le directeur de l'Agriculture, Seydina Alioune Dia, débute jeudi 4 juillet par Thiès une visite de terrain qui doit le mener dans les régions de Thiès, Louga, Diourbel, Fatick et Kaolack, dans le cadre de l'évaluation du programme manioc pour le compte de la campagne 2013-2014, annonce un communiqué.

Cette visite qui démarre par la région de Thiès, sera une occasion pour faire l'état des lieux de la filière manioc et "définir au mieux les modalités d'une prise en charge adéquate de la mesure de structuration au sein de la grappe" correspondante (agriculture-agro-industrie) de la Stratégie de croissance accélérée (SCA) et dont M. Dia est le coordonnateur.

Selon la même source, avec cette tournée, "il s'agit d'aller à la rencontre des acteurs majeurs de la filière, dans les principales zones de production et de transformation bénéficiaires des réalisations du programme".

Durant la campagne agricole 2003/2004, le gouvernement sénégalais avait décidé d'un projet de diversification des cultures par la mise en place du Programme spécial de relance de la filière manioc.

Avec cette option des autorités étatiques consistant à soutenir la filière manioc, "la culture de ce tubercule a connu un regain d'intérêt sur toute l'étendue du territoire national".

Selon le communiqué, c'est ainsi que plusieurs composantes de cette initiative (production, multiplication, transformation, organisation de l'interprofession, renforcement des capacités, formation) "ont été mises en œuvre dans la dynamique de réalisation de l'objectif assigné au programme".

"Il a été surtout question de promouvoir le développement de la filière manioc par l'augmentation des superficies, des rendements, des productions et la transition vers des systèmes de production durables en vue d'augmenter les revenus des producteurs et d'améliorer la sécurité alimentaire, contribuant ainsi à la lutte contre la pauvreté", ajoute-t-on.

Au cours de cette tournée, poursuit le communiqué, la Direction de l'agriculture va rencontrer et échanger avec les gérants des unités de transformation, apprécier l'état de performance de ces unités, recueillir toutes les informations, suggestions et observations susceptibles de rendre optimal le processus de structuration.

La mission en question va également "identifier les mesures et les stratégies alternatives aux problèmes et faire des propositions concrètes visant à apporter à tous les niveaux des solutions opportunes aux divers dysfonctionnements éventuellement constatés".
BD/BK
Enregistrer un commentaire