jeudi 22 novembre 2012

Changement Climatique Agriculture et Sécurité Alimentaire : La Plateforme Nationale du Sénégal décline sa feuille de route pour l’année 2013

Après une première rencontre au mois d’octobre basée sur la réflexion pour la mise en place d’une plateforme nationale d’échanges et de partages sur des questions liées aux changements climatiques, au décollage agricole et à la sécurité alimentaire, chercheurs, décideurs et plusieurs responsables d’institutions spécialisées se sont réunis encore ce mardi à la Direction de l’Agriculture de Dakar pour valider la feuille de route de la Plateforme Nationale du Sénégal et le plan d’actions à adopter pour l’année 2013.« Ce plan d’action a été élaboré sur des bases de résultats opérationnels. Il regroupe les activités déjà réalisées et en cours de réalisation durant l’année 2013.
 Parmi ses activités « des rencontres « Meet-Greet», sont prévues pour informer, sensibiliser et capitaliser les résultats de la plateforme… », a soutenu Bounama Dièye de la Direction de l’Agriculture par ailleurs point focal de la plateforme et qui sera chargé de coordonner les activités.Dans son discours Ababacar Diouf chef de la division des productions vivrières, représentant le Directeur de l’Agriculture a soutenu que « le changement climatique nous affecte de manière insidieuse. C’est comme le Sida. Nous devons faire quelque chose pour faire face à cette situation d’où l’importance de la mise en place de la plateforme.
 Soutenu par le programme de recherche sur les changements climatiques en Agriculture et a la sécurité alimentaire ( CCAFS) qui est mis en œuvre sur une période de dix (10) ans dans le cadre de la collaboration entre le Groupe sur la Recherche International Agricole (CGIAR) et le Partenariat des Sciences du Système Terrestre (ESSP), la plateforme nationale d’échanges a pour objectif de « contribution à l’intégration de bonne pratiques et de connaissances d’adaptation au changement climatique dans les politiques agricoles et de sécurité alimentaire ».
Elle regroupe des décideurs et chercheurs qui vont réfléchir sur les prises de décision.A la fin des travaux une délégation sénégalaise a été choisie pour se rendre à Ouagadougou les 17 19 novembre prochain afin de défendre sa position sur la mise en place d’une plateforme Africaine d’échanges sur les questions relatives à l’agriculture et à la sécurité alimentaire communément appelée Africainteract . Cette plateforme regroupera toutes les activités de 4 pays africains en l’occurrence le Sénégal, le Mali, le Burkina Faso et le Niger.
source Seneweb


Enregistrer un commentaire