vendredi 9 octobre 2015

Papa abdoulaye seck prône une agriculture ‘’productive et durable’’

Le ministre de l'Agriculture et de l'Equipement rural, Papa Abdoulaye Seck, a appelé jeudi à la construction d'une autre agriculture ''productive et durable'' au Sénégal en renforçant les exploitations familiales, tout en restant ouvert à un secteur privé dynamique.

''Nous devons aller vers une agriculture d'innovation, où les exploitations familiales vont être renforcées, tout en restant ouverts à un secteur privé dynamique'', a souligné le Dr Seck, en présidant la revue conjointe 2014 du secteur agricole.
''Le secteur agricole doit avoir des exploitations familiales fortes et des privés dynamiques pour le développement d'une agriculture dans la diversité. Les Sénégalais doivent désormais nourrir les Sénégalais'', a-t-il martelé.
Il estime que le Sénégal doit s'orienter "vers une révolution agricole, qui doit toujours être précédée d'une révolution des attitudes et des comportements basée sur l'excellence''. D'après lui, le secteur de l'agriculture "doit intégrer des enjeux sociaux, économiques, d'environnement et de santé publique''
''L'ère où on devait assister les organisations est révolue. On doit faire en sorte de construire avec efficacité une autre agriculture productive et durable '', a-t-il affirmé.
Ainsi, pour le représentant du Conseil national de concertation des ruraux (CNCR), Babacar Diop, ''cette nouvelle agriculture tant prônée doit aller avec des réformes du secteur, notamment l'appui-conseil aux agriculteurs, le suivi des exploitations familiales par la recherche et la formation et le financement des exploitations familiales ''.
Au nom des partenaires techniques et financiers, Vincent Martin de la FAO, chef de file du Groupe développement rural et sécurité alimentaire, souligne que ''cet exercice de revue est un moment très important dans la mise en œuvre des politiques''.

Il permet, selon lui ''d'apprécier les progrès accomplis en 2014 en relation avec les ressources consommées et les objectifs planifiés''. La revue est ainsi une occasion d'échanger avec toutes les parties prenantes sur les succès et les défis, d'opérer d'éventuels ajustements et de mettre en place des mesures susceptibles d'améliorer l'efficacité dans la mise en œuvre des politiques publiques''.

''Nous encourageons le gouvernement à poursuivre l'approche de concertation avec tous les acteurs, qui permettrait de mieux accompagner le gouvernement dans le domaine du développement rural où les orientations déclinées dans le Plan Sénégal Emergent (PSE) se traduisent par de nombreux programmes tels que le Programme de relance et d'accélération de la cadence de l'agriculture sénégalaise (PRACAS)", a-t-il poursuivi.

En plus du ministère de l'Agriculture et de l'Equipement rural, cette revue réunit pour deux jours les associations agricoles, la société civile, le secteur privé, les ONG du secteur et les partenaires techniques et financiers pour analyser le secteur agricole durant l'année 2014.

Source: APS
Enregistrer un commentaire